Les besoins de l'enfant de 3 à 18 ans


 
Les besoins de l'enfant de 3 à 18 ans
Auteur : animyjob.com
Tout savoir des besoins des enfants de 3 à 18 ans pour garantir l’épanouissement aussi bien individuel qu’au sein de l’équipe, Pour y arriver, il est essentiel de connaitre les besoins, la psychologie et les rythmes de vie des enfants pour l’adapter au programme des activités et au projet éducatif.

Les enfants de 3 à 6 ans

L’enfant aime bouger et se déplacer . Sans arrêt, il recherche son équilibre, son adresse et son habilité. C’est une période pendant laquelle, il faut leur donner du temps de se mouvoir et une certaine liberté d’action. Bouger, grimper, sauter, ramper, manipuler contribuent au développement de la motricité fine et globale des enfants de 3 ans . Pour cela, des programmes d’animation et des projets éducatifs doivent être minutieusement choisis et être variés en fonction du public visé.

En effet, ces derniers se fatiguent vite et récupèrent vite. Il n’a pas encore assez d’endurance à cause de son développement cardio-pulmonaire, mais il récupère assez vite. De plus, s’il fait des activités en autonomie ou en groupe et à la fin, se fatigue de faire la même chose, l’excitation ne sera plus au rendez-vous. Dans ces cas, l’animateur prévoit des supports de jeux de connaissances , physiques et d’animation visant à favoriser leurs capacités motrices comme les jeux de poursuite, la course, l’escalade, etc. Il peut aussi participer aux activités destinées aux plus grands.

Le jeune enfant de 3 à 6 ans imite, aime expérimenter et cherche à réagir avec l’autre . Il peut déclencher de la sympathie ou de l’agressivité. C’est l’apprentissage des relations sociales.

La notion des règles n’a pas d’importance pour l’enfant de 5 à 6 ans. Il ne comprend pas cela comme une convention entre des personnes. Ce dernier préfère organiser les éléments afin qu’ils répondent à son besoin immédiat.

Il est égocentrique. Il n’arrive pas à se mettre à la place de l’autre et il n’arrive pas à suivre les règles. C’est une étape normale de son développement humain qui n’a rien avoir avec de l’égoïsme. Il faut savoir négocier et ne pas tenter une approche brutale. La véritable coopération n’apparait que vers l’âge de 6 à 7 ans.

La rencontre des enfants avec d’autres adultes comme les animateurs, les encadreurs et les éducateurs va les aider à s’identifier afin de s’approprier le monde des adultes et appréhender les relations humaines.

Les enfants de 6 à 12 ans

Tous les enfants recherchent toujours de l’attention de leur proche. Cependant les enfants en bas âge, de 3 à 12 ans, sont encore très attachés à leurs parents. Lorsqu’ils se séparent d’eux, ils recherchent auprès de leur encadreur un attachement affectif pour se confier, parler de leur problème et avoir de l’affection C’est fortement le cas chez les jeunes de 6 à 12 ans qui délaissent pour la première fois leurs parents pour aller dans des centres de loisirs ou des colonies de vacances.

Pour les plus petits, ceux de 3 à 6 ans, c’est encore plus délicat. Ils aiment être cajolées et aimés. Ils demandent beaucoup de présence et d’attention. Lorsqu’ils ont de petits bobos ou désirent quelque chose, ils peuvent l’exprimer par des pleurs ou un mécontentement . Ils se tournent vers celui qui est pour eux une référence maternelle ou paternelle.

L’enfant ne doit pas se sentir abandonné par ses parents. Des photos, des coups de fils, des objets contribuent à leur équilibre psychologique. Des rencontres entre l’encadreur, le parent et l’enfant s’effectuent au préalable pour préparer l’enfant à la présence d’un nouvel entourage et cadre de vie. Ainsi, l’animateur confiant doit garantir et leur apporter beaucoup d’attention, et être à leur écoute .

Besoin de sommeil

Le sommeil est un aspect important dans le développement de l’enfant . Il est aussi tout important chez les jeunes que les adultes. Le nombre d’heures varie en fonction des âges. C’est pendant le sommeil qu’il y a maturation du système nerveux. Par conséquent, il est crucial de les laisser se reposer aussi longtemps possible, et ne surtout pas les réveiller pendant les vacances.

Les enfants de 12 à 18 ans

Les pré-ados et les adolescents de 12 à 18 ans recherchent de la reconnaissance . Ils veulent être libre de se mouvoir, de faire ce qu’ils veulent au moment voulu. Il n’y a qu’à se rappeler comment nous étions à cet âge ! On aime ne rien faire, et tout ce qui est demandé semble être de la vieille école ou pas utile. Evidemment, il est difficile de définir leurs besoins, car venir avec un programme au préalable établi peut rapidement tourner au fiasco. L’animateur doit savoir leur laisser du temps libre ou pour rester entre copains.

Cependant, ne rien faire peut s’avérer être rapidement ennuyeux. Alors, il se mettent en quête d’activité. Dans ce cas, il ne faut pas les décevoir, mais rechercher des activités physiques et sportives dans lesquels ils sont acteurs.

Même les plus petits, ceux de 6 à 12 ans, ressentent ce besoin de s’exprimer et s’affirmer . Il veut réussir ce qu’il a échoué la veille. Dans ces cas, il faut veiller à leur donner de l’espace tout en veillant à leur équilibre entre la conquête de l’autonomie et la sécurité affective. Tout doit être expliqué. Le « oui » et le « non » doivent être justifiés par des éléments concrets, car ces derniers ne confondent plus l’imaginaire et le réel. Par conséquent, il faut toujours les surveiller comme le feraient les parents avec leurs enfants et veiller à ce que toutes les tâches quotidiennes soient effectuées.

L’animateur a besoin d’un certain nombre de connaissances pour offrir des contenus solides et des projets d’animation culturelle et ludiques adaptés à chaque cible. Cependant bien que le besoin physiologique et le besoin psychologique soient les mêmes en fonction des tranches d’âge, il est à noter que chaque enfant est unique . Il faut aussi tenir compte de vie de l’enfant, du milieu dans lequel il évolue, de son développement. Ses désirs personnels, ses difficultés et ses besoins sont tout aussi d’une grande importance dans le développement du jeune. Ce n’est qu’après étude de ses besoins fondamentaux, que l’éducateur propose des programmes solides. l’animateur doit rechercher et varier les activités ludiques , sportives et culturelles afin d’interagir à son public cible.
Date : 09/08/18

TUTOS ACTIVITES

Premium

CONSULTER