Transport et déplacement en animation


 
Transport et déplacement en animation
Auteur : animyjob.com
A pied, en vélo ou en bus. Pour aller d’un point A vers un B , tous transports et déplacements en animation possède une réglementation en vigueur. A cet effet, il convient de respecter certaines règles minimales d’encadrement évitant tout accident pendant le trajet. La sécurité est primordiale et obligatoire ! 

Vélo

La pratique du vélo ne doit se faire que sur des routes sans risque. Les chemins ne doivent présenter aucun obstacle et les pratiquants ne doivent pas circuler sur des routes enclavées. La pratique du vélo doit nécessiter un équipement obligatoire: un casque, des freins, une sonnette, une lumière jaune à l’avant, une lumière rouge à l’arrière, des gilets de haute visibilité en cas de circulation en dehors de la ville et dans les lieux où la lumière est insuffisante.

Bus / Car / train

Transporter des enfants dans un car, revient à être garant de leur sécurité du point de départ au point d’arrivée. A cet effet, le directeur du centre de loisirs doit veiller à la bonne conduite du chauffeur. Ce dernier doit se munir d’une carte verte d’assurance, d’une carte violette, d’un permis de conduite et d’une carte grise d’immatriculation. Le directeur du centre de loisirs s’assure du bon ordre et vérifie l’équipement du véhicule . Une fois les passagers assis dans le bus, l’animateur responsable de la sécurité du groupe doit faire l’appel avant le départ, rappeler les consignes de sécurité , et signaler son arrivée une fois le voyage terminé . Pendant la conduite, l’attention du chauffeur doit être entièrement mobilisée par la conduite.

La Marche

A pied, d’après le code de la route, les piétons isolés ou en colonne un par un doivent se tenir à gauche de la chaussée, donc face aux véhicules qu’ils aperçoivent. Lorsqu’il s’agit des groupes organisés, les piétons doivent se tenir sur la droite de la chaussée et délaisser la moitié gauche de la route. Pour des groupes plus importants de plus de 20 personnes, l’animateur en ACM doit veiller à diviser le groupe en sous-groupes distancés d’une longueur de 20 mètres.

Dans la nuit, il y a moins de lumière. Par conséquent, il faut plus de vigilance. De ce fait, chaque groupe doit avoir à l’avant un animateur en tête et un feu blanc ou jaune allumé, et à l’arrière des individus un feu rouge allumé et un encadreur à la fin de la file. On peut rajouter des feux orange sur les côtés latéraux.

Avant de traverser la route, deux animateurs se place du côté de la route afin de prévenir les conducteurs.

Voiture

En cas de transport des mineurs dans une voiture, l’animateur doit veiller à faire asseoir les enfants de moins de 10 ans à l’arrière. Ils doivent attacher leur ceinture de sécurité avant le départ . Il peut arriver que les parents veuillent déplacer leurs enfants dans les centres de loisirs ou camps de vacances en covoiturage. C’est une pratique assez courante qui n’engage pas la responsabilité de l’équipe de l’animation.

Les voyages dans les régions pour des vacances scolaires peuvent nécessiter un déplacement par avion, train ou bateau. Il est préférable de vérifier au préalable les prestations avant de choisir une compagnie de voyage. Faire des réservations au moins 2 mois à l’avance pour éviter des surprises et s’assurer d’avoir les moyens matériels et humains , trousse de secours.
Date : 11/08/18