Réglementation et encadrement en animation


 
Réglementation et encadrement en animation
Auteur : animyjob.com
L’accueil collectif de mineurs a pour mission d’assurer le bien-être, la santé et la sécurité des enfants lors des séjours de loisirs et pendant les vacances scolaires. Pour mener à bien son action, la direction s’appuie sur la réglementation 2018 portant sur l’encadrement et la qualification en ACM .

Taux d’encadrement et composition de l’équipe

Le taux d’encadrement des enfants est fonction de l’âge de l’enfant et du lieu dans lequel les mineurs passent leurs séjours. En effet, la réglementation en vigueur délimite un effectif d’accueil des enfants à accueillir dans un centre de loisirs, en accueil périscolaire et en séjour en vacances . De même, en matière de qualification de l’équipe d’animation dans les accueils, la réglementation prévoit des titres ou diplômes et un nombre défini du personnel de l’encadrement.

Dans un accueil collectif le taux d'encadrement dépend de l'âge des enfants. La réglementation exige que : 

Pour les enfants de plus de 6 ans le taux est de 12 enfants ,maximum pour un animateur. 

Pour les enfants de moins de 6 ans , le taux est de 8 enfants maximum pour un animateur. 

De ce fait, le centre d’accueil doit être composé d’au moins 50% d’animateurs, 20% d’encadreurs non diplômés et 50% de stagiaires titulaires d’un BAFA , BPJEPS ou tout autre diplôme équivalent. En plus, l’animateur doit avoir suivi une formation en prévention et secours civiques de niveau 1 précédée d’une certification en secourisme dénommée « Attestation de formation aux premiers secours ».

Accueil périscolaire

Les activités ludiques, physiques et sportives dans un accueil périscolaire peuvent s’effectuer le matin avant le début des classes dans le centre de loisirs ne peut dépasser l’accueil de 50 mineurs , y compris l’équipe d’encadrement et le directeur.

Séjours de vacances

Les animateurs chargés de l’encadrement des enfants en séjours de vacances doivent être tout au plus supérieur à deux , pour un groupe de 20 mineurs âgés de 14 ans et plus. Pour les petits de plus de 6 ans, un animateur doit encadrer 12 mineurs tout au plus tandis que pour les moins de 6 ans, l’encadrement ne pas excéder 8 mineurs pour un animateur. Cet effectif ne tient pas compte du directeur de la structure et du personnel obligatoire.

Obligations réglementaires des ACM et mesures d’hygiène

Les accueils collectifs de mineurs, les locaux dans lesquels sont hébergés les mineurs, doivent être signalés auprès de la direction départementale de la cohésion social (DDCS) et de la direction départementale de la cohésion social et de la protection des populations (DDCSPP). Les locaux doivent être tenus propres et le personnel encadrant doit justifier d’une vaccination à jour avant de s’occuper des enfants.

En cas de maladie d’un mineur, aucun médicament ne doit être prescrit sans avis médical. Il est tenu de vérifier qu’il n’y ait pas de contre-indications avant d’administrer le médicament. C’est pourquoi en déposant le mineur dans les organismes d’accueil, le parent ou responsable légal est tenu d’informer l’équipe d’encadrement des différentes allergies, prise en cours de médicament ou d’éventuelles problèmes de santé de l’enfant.

Règlementation du programme éducatif et pédagogique

La direction est tenue d’établir un programme pédagogique en proposant des activités, le temps de repos et des activités du public , les caractéristiques des locaux et du lieu de l’emplacement. Le programme éducatif présenté par l’animateur doit tenir compte des besoins physiologiques et psychologiques des mineurs et des mesures prises pour mener au bout son projet<.
Date : 18/08/18